Le space planning consiste à agencer les bureaux pros et les agences 

Qu'est ce que le space planning ?


Concept d’agencement transversal très tendance né dans les années 1990, le space planning s’impose aujourd’hui. Cette méthode de conception consiste à organiser au mieux un espace déterminé.
Appelé aussi « l’art de l’équilibre » dans le monde de l’agencement professionnel, le space planning vise à la création d’un environnement de production parfait. Il concilie l’harmonie des espaces, la circulation des hommes et des femmes, et les contraintes règlementaires.
De plus en plus mobiles, les start-up déménagent ou révisent leur agencement régulièrement. Le space planning repose sur la volonté de rassembler et de faire vivre ensemble les employés, pour améliorer la qualité de vie au travail et donc la productivité des salariés.
Le principe de base s’appuie sur le décloisonnement. Le premier pas en la matière a été franchi avec l’open space. Mais sous couvert de rapprocher les collaborateurs, cette ouverture de l’espace est avant tout liée à un objectif économique. Finalement, alors que l’open space a déjà montré ses limites en misant sur la rentabilisation à l’excès de l’espace, le space planning mise sur son optimisation.
Optimiser l’espace, dans le jargon du space planner, signifie : agencer au mieux l’environnement de travail pour qu’il soit propice à l’épanouissement des salariés.


En quoi consiste un agencement space planning ?

A l’occasion du réaménagement ou du transfert d’une société, les décideurs ont besoin d’être rassurés et d’être accompagnés, pour mieux concevoir et vivre sereinement la transition d’un lieu à un autre. Le recours au space planning amène à repenser complètement le cadre de travail.

  • Casser la représentation surrannée du bureau froid et cloisoné, et envisager l’espace des locaux professionnels dans une approche globale. Ce regard neuf permet ensuite de réagencer la zone de travail de façon optimale, pour mieux bâtir une architecture d’intérieur harmonieuse.
  • Retravailler complètement l’identité de la société, pour lui donner un coup de jeune sans se contenter de repeindre les murs ou de changer la moquette. Il s’agit de déterminer quelle ambiance, quelle charte graphique, ou quel type de mobilier peuvent s’accorder le mieux avec l’esprit de l’entreprise et son branding.
  • Privilégier les matériaux tendance, le mobilier et les accessoires design. Un cadre de travail contemporain et agencé avec goût, favorise le bien-être des salariés, et décuple leur créativité. En plus de la décoration d’intérieur, invitez au maximum les nouveautés high-tech et le numérique dans vos bureaux.
  • Favoriser au maximum les échanges et les possibilités de coworking entre les différents pôles de compétence à l’intérieur d’une entreprise. L’espace doit être implanté de manière fonctionnelle et doit reproduire les codes du management collaboratif, afin de s’y prêter jusque dans les moindres détails.
  • Augmenter la quantité et surtout la qualité des espaces de convivialité, et repenser le ratio entre ces lieux d’échanges et les postes de travail à proprement parler. L’espace de travail au sens large est aussi un terrain idéal pour mettre en place des projets collaboratifs, pour que les salariés s’approprient l’endroit et y injectent une âme.

Quelles étapes suivre pour un space planning ?

L’élaboration du space planning est réalisée dans une dynamique participative. Le space planner intervient comme un chef d’orchestre, de l’audit de départ jusqu’à la présentation du space planning, et le cas échéant, jusqu’à l’achèvement des travaux.


Etape 1 : Audit des équipes et phase d’analyse des aspects techniques.

En tenant compte des défauts des anciens bureaux, le décideur et ses collaborateurs définissent les besoins de l’entreprise. L’expérience du space planner lui permet de croiser ces données avec les containtes techniques, architecturales et règlementaires. Il s’agit de trouver les solutions les plus adaptées à l’activité professionnelle au niveau de l’acoustique, de la ventilation, du chauffage, du câblage ou encore de l’éclairage.


Etape 2 : Conception des plans d’aménagement et Zoning

Fort des échanges avec les salariés, le space planner entre dans la phase d’élaboration du nouveau visage de l’entreprise. Grâce à des logiciels de BIM (Modélisation de l’Information du Bâtiment), il cherche à imprimer l’esprit de la société dans le cadre de travail, et à adapter ce dernier à la stratégie manageriale. La restructuration pertinente des espaces définis est sa priorité, c’est ce qu’on appelle le Macro-Zoning. Il cherche donc à faire coexister :

  • des espaces de repos avec chauffeuses et musique zen,
  • des lieux de sociabilisation, comme une tisanière, une salle de jeux ou une cafétéria, qui constituent aussi des points stratégiques en termes d’information et de communication internes.
  • des espaces dédiés aux réunions avec une capacité importante.
  • des espaces de concentration, où la gestion de l’acoustique est capitale. Le salarié doit pouvoir s’isoler, tout en restant au milieu de ses collègues.

A cette phase, s’ajoute celle du Micro-Zoning (répartition des cloisonnements vitrés ou amovibles, implantation des postes, aménagements spécifiques et ergonomiques…) avant de procéder à l’implantation détaillée.


Etape 3 : Projection des plans

Il ne reste plus au space planner qu’à présenter l’architecture intérieure qui résulte de la phase de conception. La plupart du temps, cette présentation 2D ou 3D se fait devant l’ensemble des collaborateurs, pour favoriser la discussion, et cibler les modifications nécessaires, si besoin. Les plans sont proposés avec des soltutions chiffrées, pour permettre de gagner du temps et de l’efficacité.


Etape 4 : Aménagement et nouveau départ

Dernière phase du space-planning, l’aménagement doit aussi être réalisé en concertation. Notons que le choix du mobilier et des outils de travail (au sens large) prend tout son sens lorsqu’il est le fruit d’échanges entre la hiérarchie et les salariés. Ils sont les plus à même de décrire leurs besoins.
L’objectif est d’investir dans du matériel de bureau ergonomique, et de trouver des solutions adaptées, en passant si nécessaire par la voie de l’agencement sur mesure.


Quelles sont les différences entre un space planner et un architecte d’intérieur ?

Ce sont deux métiers très complémentaires. L’architecte d’intérieur est dépositaire d’un diplôme spécifique et intervient après le space planner. Il se charge des modifications structurelles à apporter, pour réaliser, sur le terrain, les plans obtenus à l’issue du space planning.
Le space planner est, quant à lui, très au fait de toutes les subtilités au niveau de la législation du travail, des contraintes règlementaires et des obligations liées à la sécurité. Il est également un expert des logiciels de modélisation.
Comme l’architecte d’intérieur, le space planner établit avec son client un cahier des charges, réfléchit avec lui en amont du projet et peut aussi assurer intégralement le suivi du chantier. Les professionnels du space planning proposent de plus en plus des solutions clé en main, et mettent l’accent sur l’accompagnement au changement, tout au long du processus.

agencement
agencement concession

Ce que CT Création vous propose en space plannig

Déjà spécialisée dans la conception et l’agencement de locaux professionnels, l’agence d’architecture CT création est en mesure d’exporter ses compétences pour réaliser votre déménagement ou le réagencement de vos bureaux.
Experts dans le conseil en aménagement, en architecture d’intérieur et en design, nous étudierons ensemble votre projet pour trouver les meilleures solutions d’optimisation de votre espace professionnel.